DÉCRYPTAGE DU CLIP ” A DIEU ” de L’ARTISTE ALRICH

DÉCRYPTAGE DU CLIP ” A DIEU ” de L’ARTISTE ALRICH

 

 

Un mois après sa sortie, le clip de Alrich a reçu un très bon accueil.
A dieu, c’est le titre du deuxième clip de l’artiste Alrich. Derrière ce titre se cache une triste histoire d’amour. En effet, l’artiste nous plonge dans son univers d’amour où sa dulcinée lui brise le coeur. Ainsi il se rappelle des promesses qu’ils s’étaient faites et maintenant il est temps pour lui de raccrocher cette histoire d’amour qui l’a plongé dans la confusion totale et prendre la décision d’aller de l’avant.
Il nous livre le contenu de cette mésaventure dans un clip avec scénario qui nous fait voyager dans deux mondes.

Alrich est l’un des rares artistes où à chaque séquence de son clip, et on trouve des mystères qu’il faut parfois déchiffrer pour comprendre.

L’artiste joue l’acteur. On le voit ouvrir la porte d’une chambre où il entre et trouve sa dulcinée avec un autre surpris, dessus il ressort sans dire mot. Là nous sommes dans le monde réel.
La prochaine séquence nous conduit dans un monde imaginaire où,seul, il marche dans le désert, accompagné d’une baleine.pour dire que quand on est dans la confusion,on voit des choses imaginaires. Ici le couplet de l’artiste retient notre attention :”un coeur brisé que je voulais recoller, je t’ai dis je t’aime tu m’as dis désolé, tu fuyais quand je te questionnais même si t’es belle magnifico, il n’ ya pas de toi et moi c’est tout il n’ y a plus de toi et moi c’est tout viens on va se dire à dieu”
Toujours dans son monde imaginaire, au voulant d’une voiture, il fait du drift très en colère il doit prendre la décision pour aller de l’avant.

Elle est difficile à prendre,cette décision. Mais il faut y aller
La décision est prise et notre acteur se trouve dans un autre paysage, cette fois ci c’est la bonne. On le voit dans un endroit où il y a des papillons et aussi il est conscient de la décision qu’il a pris et est prêt à assumer son choix.
Dans une autre séquence, il est assit sur le trône (du rap) et lance un clin-d’oeil à la concurrence qu’il est là et il demeure à jamais leur supérieur.

Je vous invite massivement à aller suivre le clip, un véritable régal.

A DIEU

#mediastremsphere